Contact
Récits & Photos
Le Projet
La famille
La Famille Poos autour du monde, en camping car
Côté Pratique



Contact & Merci

Récits & Photos

Le Projet

Là c'est nous

Accueil

Côté pratique

NEW SOUTH WEST

QUEENSLAND

VICTORIA

Dédé lui décide de commencer la nouvelle année avec 6 pneus neufs. C’était nécessaire après tous les kms d’Amérique du Sud et surtout ceux faits sur les pistes. Nous déjeunons pour le 1er au marché aux poissons de Sydney : ce sera plateau de crustacés, langouste (et oui encore, mais c’est bon la langouste), poissons.

Après Sydney, direction les Blues Mountains dont nous ne profiterons de ses somptueux paysages bleutés qu’un après-midi. Le lendemain, il pleut et la pluie est annoncée pour plusieurs jours. Dommage nous avions prévu une randonnée dans un canyon.

Certains soirs encore, lorsque le fou rire nous prend devant une pitrerie de Pascal, nous nageons en plein bonheur. Et même le fait de tomber en panne d’essence, les stations d’essence qu’on croisait ne nous plaisait pas car on ne pouvait pas y faire le plein d’eau, nous fait éclater de rire. En 3/4h, Pascal et Romain font l’aller-retour en Stop. C’est vrai que c’est plus facile quand on a bidon et un enfant qu’avec un sac à dos. Mais bon, grâce à la gentillesse d’un australien, Dédé repart.

Ainsi nous pouvons rentrer dans la province de Victoria, mais le récit sera pour une autre fois.


Les galeries photos

C’est sur la route du Cape Otway que nous approchons les koalas sauvages. Il n’y a qu’à lever la tête pour les admirer : celui-ci dort, celle-là est avec son bébé, celui-ci sort des fourrés en grognant (on pensant qu’un sanglier allait nous attaquer et on s’apprêtait à se carapater), traverse la route et grimpe à un arbre. Encore un grand moment de bonheur qui nous fait réaliser que nous faisons un voyage extraordinaire. Sur la route, Pascal pile, un koala est sur une branche qui pend au milieu.

Ce soir là, à Melbourne, il fera encore 38°C toute la nuit. Ce fut très dur de dormir. Même l’eau du camping car était chaude pour les douches, alors que le chauffe-eau ne marche toujours pas. Un orage va permettre à la température de descendre et maintenant les jours au ciel gris et une température de 20°C s’enchaînent. Nous n’avons plus d’excuse pour paresser à la plage. Nous enchainons sur la Great Ocean Road et le jour où nous faisons Port Campbell – Warrnambool, le ciel est tout bleu. Cela nous permet d’apprécier les magnifiques falaises ocre, orange ou jaunes sur l’écume blanche des vagues et le bleu de la mer (les 12 Apôtres, l’Arche, la Gorge du Loch Ard, le London Bridge). A ne rater sous aucun prétexte !

Question école, les filles nous apportent toujours autant de satisfaction. Elles oscillent entre 16 et 17 de moyenne. Malgré qu’elles n’aient pas reçu la 2ème série de cours de CNED, elles ne s’octroient pas de vacances. Dès la dernière séquence finie, elles se précipitent pour télécharger la suivante sur internet. C’est vraiment cool qu’elles se gèrent toute seules. Romain quant à lui fait sa page de CP tous les jours, tranquillement avant de se précipiter sur sa game-boy, qui est un plus grand centre d’intérêt pour lui.

Nous arrivons sur Melbourne et nous arrêtons de suite au réparateur du chauffe-eau Dometic. Après avoir insisté car ils ne pouvaient au départ rien faire pour nous, nous tombons sur une personne compréhensive (surtout quand on lui a amené les 3 enfants dans le bureau). Il nous donne rendez-vous 3 jours après. A ce moment-là, il examine le chauffe-eau, fait un diagnostic et commande la pièce en Allemagne qu’elle nous fera livrer où nous serons. On croise les doigts car les filles ne raffolent pas de l’eau froide pour se laver les cheveux. Notre bivouac au Port de Melbourne nous montrera encore la gentillesse des australiens. Il fait très chaud et une voisine nous apporte glaçons et glace pour toute la famille. C’est comme dans les Blues Mountains : le propriétaire de la maison près de laquelle nous nous apprêtions à bivouaquer vient nous saluer. Il nous dit aussi que si les rangers viennent nous chasser, que nous disions que nous sommes ses amis et que c’est lui qui nous a indiqué cet emplacement. Nous aimons bien Melbourne et ses bâtiments victoriens et particulièrement les balcons en dentelle. C’est au Queen Victoria Market que nous trouverons des saucisses et du filet de kangourou. Un délice ce filet, même Romain en reprend 2 fois ! Les prochains filets de kangourous, Pascal les prendra directement sur les cadavres sur la route. Ben quoi, il y en a qui sont « fraichement » morts !!!

La suite de notre voyage nous emmène à Ballarat à 110km de Melbourne, jolie ville victorienne mais la canicule nous prend de plein fouet dès que nous descendons du camping-car. Une pointe à 43,6°C a été relevée. Dur, nous décidons d’aller au camping, pour la première fois depuis que nous sommes en Australie. C’est en fait surtout pour profiter de la piscine (et faire plein de lessives). La visite de Sovereign Hill, véritable reconstitution d’une cité aurifère des années 1860 sera très enrichissante. Les enfants essayeront même de découvrir des pépites dans la rivière.

Ca y est les rencontres avec les kangourous deviennent habituelles. Que ce soit à Bateman Bay où ce sont des dizaines de kangourous qui sautent dans les champs ou traversent la route ou à Wilson Promontory où nous observons une famille à quelques mètre de nous, cela nous met toujours en joie. Romain ne se lasse pas de s’écrier « tip, top, trop génial ».