Contact
Récits & Photos
Le Projet
La famille
La Famille Poos autour du monde, en camping car
Côté Pratique

Contact & Merci

Récits & Photos

Le Projet

Là c'est nous

Accueil

Côté pratique

GALERIE MALAISIE

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Nos premiers bivouacs ne sont pas terribles. Pascal finit de se remettre, il a encore un peu de démangeaisons, notamment aux chevilles, nous sommes tous un peu fatigués, la chaleur y fait, et pas de très bonne humeur. Les filles qui retrouvent leurs cours après 3 semaines de vacances s’y lancent avec entrain.

La première vraie ville que nous visitons en Malaisie est Malacca. Nous nous arrêtons avant le tour de la ville à la Villa Sentosa, une maison de kampung (village) traditionnelle des années 1920. Un petit monsieur étonnant nous la fait visiter, insiste pour nous prendre en photo à tous les endroits de la maison et nous offrent même gâteaux et café malaisiens.

Nous faisons ici un petit coucou à Stéphanie et Mickael un couple franco-québécois de voyageurs que nous avons croisé à notre auberge de jeunesse puis revu à Malacca et avec qui nous passons 2 soirées bien sympathiques. Boire du Malbec argentin en Malaisie fut exceptionnel !

Nous les emmenons ensuite à Port Dickson où ils doivent voir un ami qui tourne autour de notre planète, en voilier. Nous avons de notre côté rendez-vous avec les Calonne, une famille avec 2 enfants Morgane et Antoine, avec laquelle nous avions passé 8 jours au Chili et escaladé le volcan Villarica. Nous restons ensemble la journée à la plage, nous racontant nos différentes aventures et nous les rejoignons ensuite sur Kuala Lumpur.

Arrivés au 1er parking en centre ville de Kuala Lumpur, la barrière se referme sur Dédé sans lui faire bien mal mais elle n’aura pas supportée la confrontation. On ne sait pas si c’est cela ou pas mais 1/2h après, on vient nous dire que le parking n’est pas pour nous. Nous changeons de parking.

Nous retrouvons le soir Rodolphe, Corinne et les enfants, dans un restaurant pizzeria choisi en commun. Il n’y a pas grand monde au début, puis au fur et à mesure il commence par se peupler de filles aux décolletés plongeants et aux jupes très courtes, et qui recherchent autre chose que des pizzas. Ces demoiselles viennent à tour de rôle à la table des enfants, elles tentent de leur parler, elles leur caressent les cheveux et se prennent en photos avec. Au bout d’un moment, Pascal leur explique gentiment dans un premier temps que cela suffit, puis à celle qui n’avait pas compris de dégager.

. Ensuite, nous allons admirer les tours Petronas, véritable bijou contemporain qui fait l’unanimité de tous. Elles sont sublimes de nuit. Nous les visiterons, le lendemain matin, après avoir obtenu des billets gratuits et une queue de 2h. Nous quittons les Calonne qui se rendent en Inde et qui prendront les routes du Pakistan et de l’Iran pour s’en retourner pour juillet en France.

Pour notre part, nous nous dirigeons vers le nord. Tout d’abord la grotte de Batu qui en haut de 272 marches s’ouvre sur des temples (dur, les cuisses !). Une statue gigantesque du seigneur Sukamanian nous accueille. Nous dormons sur le parking bercé par le son des cloches et de la musique hindoue au coucher du soleil, à minuit et à 8h.

Notre prochaine destination est Kuala Selangor, plus à l’est par rapport à Kuala Lumpur. Nous y prenons une barque pour naviguer sur la rivière Selangor. Nous sommes subjugués par les milliers de lucioles qui étincellent autour des arbres bordant la rivière. On se croirait à Noël avec des guirlandes accrochées aux arbres. Nous continuons vers les Camerons Highlands une région en altitude (1700m), maraichère (on achète des fraises) et surtout de plantations de thé. Nous sommes tout contents d’y rester 2 nuits au milieu des plantations, surtout que la température a chuté jusque 17°C la nuit : c’est le pied, on a frais. Nous dégustons un thé à la terrasse de la plantation Barah et visitons l’immense plantation Boh. Les ouvriers viennent surtout du Bengladesh et tout est fait pour qu’ils n’aient pas à sortir de la plantation : il y a évidemment les habitations pour les ouvriers mais aussi le temple, la mosquée, l’école pour les enfants, l’épicerie et même la maison médicale.

C’est avec regret que nous quittons cette région et sa fraîcheur. Nous montons jusqu’à Kuala Kangsar, une des plus belles villes royales du pays (selon le Lonely) et admirons la majestueuse mosquée Masjid Ubudiah, la résidence du sultan du Perak ainsi que plusieurs autres bâtiments coloniaux.

Un pont de 13km nous permet de rejoindre l’île de Penang dont nous faisons le tour. Nous aimons bien sa capitale Georgetown. Du côté ouest, la Tropical Fruit Farm nous ouvre ses portes pour la nuit. Nous en visitons les vergers avec un guide qui nous explique les différentes espèces de fruits malaisiens mais ce qui plait le plus à tout c’est la dégustation des fruits dans un buffet à volonté ; il ne faut pas nous le dire 2 fois. Nos assiettes se remplissent d’ananas, de pastèques, de bananes énormes, de noix de coco mais aussi de Jack fruits, d’oranges vertes, de water apples (pomme d’eau), de star fruits et d’autres fruits dont nous n’avons pas retenu le nom. Et pour accompagner le tout, nous prenons 5 jus de fruits exotiques différents.

Notre dernier bivouac sur cette île est au village de pêcheurs de Gertak Sanggul. Après lecture d’un site de voyageurs, nous sommes le lundi matin à l’ambassade de Thaïlande pour essayer d’obtenir un visa de 1 mois au lieu de 14 jours comme donné à la frontière. Si d’autres ont réussi à l’avoir gratuit, ce n’est pas notre cas et nous décidons de voir à la frontière.

Nous la passons mais en ayant obtenu seulement 14 jours. Les évènements à Bangkok étant un peu inquiétants, nous nous renseignons souvent sur le site des ministères des affaires étrangères et décidons de ne pas aller à la capitale pour le moment.