Contact
Récits & Photos
Le Projet
La famille
La Famille Poos autour du monde, en camping car
Côté Pratique




Contact & Merci

Récits & Photos

Le Projet

Là c'est nous

Accueil

Côté pratique

LA RUTA 40

PERITO MORENO

Nous découvrons les montagnes enneigées du Torres del Paine sur fond de lac vert ou bleu mais aussi le glacier et ses icebergs. C’est la première fois que nous voyons des icebergs et Romain ne connaissait même pas le mot. Extraordinaires, ils sont d’un bleu translucide. Dans le parc du Torres, nous nous faisons de petites promenades de 2h pas plus, contrairement à ce que nous voulions faire car le vent nous ralentit. Par moment, nous n’arrivons même plus à avancer tellement il est violent. Nous sommes emmitouflés, anoraks, bonnets, capuches, gants…

LE FITZ ROY

TORRES DEL PAINE

LES GALERIES PHOTOS

Comme on aime rouler (on doit être maso), on se rallonge encore la route. A un embranchement, entre prendre à Gauche pour Bariloche et à droite pour Puerto Madryn, on prend à droite, tout ça pour voir les pingouins qui n’étaient pas là fin août quand nous y étions passés. Mais ça, c'est pour plus tard ...

En parlant de masochisme, voici une photo étrange, prise sur une stèle du cimetière de Punta Arenas ?!?

Nous prenons la route vers Bariloche où vont nous attendre les cours du CNED. La ruta 40, célèbre Ruta 40, enfin après 50kms, on devrait plutôt dire la pista 40, car le goudron, il n’y en a pas. Et elle va être ainsi pendant 450km. C’est l’horreur, Dédé tremble de partout, les filles ne peuvent pas travailler. Comme on n’aime pas ça, on se rallonge de 94km de tôle ondulée pour aller voir la Cueva de Los Manos. Sur des pans de falaise, le long d’une rivière, on peut observer des dessins préhistoriques, les fameuses mains célèbres dans toute l’Argentine. Les dessins représentent aussi des chasseurs, des guanacos, la patte d’un puma.

Le lendemain, nous gagnons après 2h de piste le lac El Desertio. Le lac est sans intérêt. Toujours avec Romain, nous gagnons avec un sentier enneigé un lac gelé où Romain s’étale dès son premier pas. Nous y avons aussi une superbe vue sur un glacier et toujours sur le Fitz Roy.

Après le Torres del Paine et le Perito Moreno, nous voici à El Chalten, pour y voir le Fitz Roy. Contrairement à ce que nous ont dit certains voyageurs rencontrés, nous le voyons tout entier, sans nuage. Nous chaussons nos chaussures de randonnée afin de crapahuter sur les différents miradors. En cette première journée, Nous faisons avec Romain pas moins de 21km à pieds tandis que les filles se sont arrêtées après la première sortie du matin pour travailler leurs cours. Le Fitz Roy est somptueux.

C’est ici que nous récupérons par mail les mots de passe des filles pour le CNED : elles peuvent télécharger les cours et se mettre à travailler en attendant la réception du colis.


Nous quittons le Chili pour prendre la direction du Perito Moreno. Nous dormons à l’entrée du parc où nous nous acquittons du droit d’entrée le lendemain au réveil. Nous arrivons au glacier lui-même grâce à un enchaînement de passerelles. Les touristes ne sont pas encore là, nous le regardons et l’écoutons : eh oui il parle, surtout il craque avec des bruits monstrueux, comme un coup de tonnerre. Cet immense glacier découvert par Francis Moreno fait 14km de long, 8km de large, et 50 à 55m de hauteur. Il s’enfonce jusqu’à 180m sous l’eau. Ces craquements sont dus au fait qu’il bouge et avance jusqu’à 2m par jour dans son centre et 40 cm sur les côtés. Nous prenons le bateau pour aller voir ce glacier de plus près. Le glacier Perito Moreno nous a tellement plu que nous y retournons le lendemain en repayant le droit d’entrée.